Rallye Tout Terrain - Championnat de france

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Rallye Tout Terrain - Championnat de france

Rallye Dunes et Marais 2017

Envoyer Imprimer PDF

Le temps perdu ne se rattrape pas !

Pour cette 40ème édition du rallye Dunes et Marais, la fête s’annonçait sous les meilleurs conditions. Un plateau exceptionnel avec 140 partants, un temps radieux et plus d’une dizaine de pilotes en mesure de gagner.

Vendredi, les reconnaissances nous ont permises de découvrir un parcours très rapide et assez peu variés. Beaucoup de champs déchaumés et une seule et unique spéciale avec des chemins et des bois : le terrain de jeu idéal pour nous. Samedi matin, la rosée tombée la nuit a rendu les chemins en herbe et les chaumes très très glissantes. Dans ces conditions, deux pilotes sortent du lot de part leur passé de pilote sur glace et leur position sur la piste : Laurent Fouquet et Jean Philippe Dayrault. Nous réalisons le 8ème temps à 11s du leader. Dans l’ES2, le terrain est toujours glissant et nous faisons de nouveau le 8ème temps. Dans l’ES3, nous remontons dans le classement avec un 2nd temps et nous remontons à la 3ème place du scratch. Dans le 2nd tour, les écarts sont infimes mais nous n’arrivons pas à trouver un rythme suffisamment élevé pour passer devant. Nous faisons deux fois le 5ème temps et un 3ème temps dans l’ES6.

Mise à jour le Vendredi, 29 Décembre 2017 10:29 Lire la suite...
 

Rallye Baretous 2017

Envoyer Imprimer PDF

Difficile apprentissage.

Cette première participation au rallye du Baretous s’est déroulée dans des conditions estivales. Tracé autours du village de Lanne en Baretous, les 4 spéciales étaient typé montage a l’instar de ce que l’on retrouve au rallye des Cimes.

Vendredi, les reconnaissances nous ont permises de découvrir un parcours très techniques, sinueux et particulièrement détruit : un pur rallye de montagne. Vendredi soir, plusieurs orages sont venus tremper les pistes et augmenter encore un peu plus la difficulté de la piste. Samedi matin, chaussé des nouveaux pneus Technospeed, nous partons dans la 1ère spéciale. Le grip est totalement absent et on se fait jeter de trous en bosses sans réussir à trouver le bon rythme. Nous faisons le 3ème temps. Dans l’ES2, nous éprouvons les mêmes difficultés et nous faisons de nouveau le 3ème temps. Nous changeons les réglages d’amortisseur afin de passer mieux dans les trous et les saignées qui jonchent les chemins. Nous ressentons du mieux et nous faisons le 2nd temps de l’ES3. Nous récidivons dans l’ES4 et nous remontons 2nd au classement général. Nous modifions de nouveau nos réglages et nous partons le couteau entre les dents. A mi spéciale, le système de pulvérisation d’eau sur les radiateurs se débranche. Nous perdons toute l’eau du réservoir et nous devons ralentir car nous avons atteint la température d’huile maxi. Nous perdons 15s avec ce problème et nous place de dauphin est menacée. Dans l’ES6, nous attaquons sans connaitre de problème et nous faisons le 2nd temps. 

Mise à jour le Vendredi, 29 Décembre 2017 10:25 Lire la suite...
 

Caméra embarquées Rallye JDLF 2017

Envoyer Imprimer PDF
Mise à jour le Vendredi, 02 Juin 2017 20:24
 

Résumé Jean de la Fontaine 2017

Envoyer Imprimer PDF

Retour gagnant ! C’est avec grand plaisir et aussi avec une pointe d’émotion que nous avons pris le départ du 1er rallye de la saison à domicile. Avec une voiture que l’on peut qualifier de neuve tant les évolutions sont nombreuses par rapport à la saison dernière : moteur plus puissant, refroidissement amélioré, setup amortisseur revu et de nombreuses pièces mécanique neuves.


L’inter-saison a été longue, la plus longue depuis 10 ans. En effet, les transformations voulues sur l’auto ont nécessitées du temps, de l’énergie et des moyens. L’auto a roulé pour la 1ère fois, le mardi juste avant le rallye. Uniquement le temps de roder le nouveau moteur et il était déjà l’heure de passer les vérifications administratives et techniques. Samedi, le parcourt était technique et très sinueux dans les bois et les chemins du Soissonnais. Dimanche, c’est un parcourt plus roulant mais tout autant piégeux. C’est donc avec une voiture neuve, sans aucun test dans un chemin, que nous prenons le départ du rallye.

Dès les premiers mètres, la différence avec l’ancien moteur est flagrante : ca pousse fort, très fort. Dans les parties sinueuses, l’auto reste très facile à placer. Sur les bosses, elle reste efficace bien qu’un peu plus vive. En revanche, la vitesse maximale est atteinte très rapidement malgré une boite rallongée. Les kilomètres s’enchainent et nous sommes déjà au point stop. Je regarde ma montre et aussitôt nous regardons le tableau d’affichage : bonne surprise, nous avons les meilleur temps des 7 premiers équipages. Rassurant et encourageant pour la suite. Lors de la 1ère assistance, l’équipe réalise un contrôle complet de l’auto.

Mise à jour le Vendredi, 02 Juin 2017 20:19 Lire la suite...