Rallye Tout Terrain - Championnat de france

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Communiqué de presse FFSA - Rallye du Labourd

Envoyer Imprimer PDF

Première victoire pour Housset et le nouveau Rivet !

Première victoire pour Housset et le nouveau Rivet !Guy Housset et Daniel Elgorriague remportent la 33ème édition du rallye du Labourd. Ils offrent également la première victoire au nouveau châssis Rivet. Après son bon résultat aux Collines d’Arzacq, Didier Iribaren a confirmé qu’il fallait compter avec lui cette année. Il prend une très belle deuxième place devant le spectaculaire Laurent Fouquet.

Au départ du rallye, ils étaient une quinzaine de prétendants à la victoire. Guy Housset ouvrait le bal à l’occasion du prologue de Ziburuko. Par la suite, Anicet Garicoix passa à la vitesse supérieure pour revenir sur le pilote du Rivet. En fin de première étape le pilote du Bidart reprenait la tête de l’épreuve avec un peu plus de 3 secondes d’avance.

 

Guy Housset © Frantxoa Yanual

 

Le dimanche, Garicoix partait très vite afin de se mettre hors de portée du Rivet qui le pourchassait. Alors que tout semblait aller pour le mieux pour le petit prince de la Soule, il pointa en avance au départ d’une spéciale et se voyait pénalisé de 2 min. Une erreur qui coûta cher à l’équipage qui se voyait reculer au classement général. Au final, c’est à la 5ème place scratch que la Seat échoua.

Guy Housset n’en demandait pas tant et reprenait le flambeau. Après avoir maintenu la pression sur le leader, ce dernier a tenu la cadence pour s’imposer pour la première fois de sa carrière avec son nouveau Rivet. Une première victoire, qui récompense le valeureux équipage, passé tout près de l’exploit l’an passé sur cette même épreuve. Le pilote d’Arbonne prend également la tête du championnat de France ex-æquo avec Alain Pierrine.

Un Rivet peut en cacher un autre puisque c’est Didier Iribaren qui s’empare de la seconde place. Inattendu en début d’année, le pilote de Mauléon a surpris tout le monde depuis le début de saison. A n’en pas douter, il faudra compter avec lui sur les prochaines épreuves qu’il disputera. Dommage que son budget ne lui permette pas de faire l’intégralité du championnat.

Laurent Fouquet n’était pas au top de sa forme ce week-end. Toujours bien placé mais sans vraiment pouvoir inquiéter les leaders, le Bordelais réussit tout de même à se classer troisième. Un résultat qui permet au pilote « AMV » de conserver sa deuxième place du championnat, à égalité de points avec Anicet Garicoix.

Au volant d’un Fouquet qui a évolué pendant l’intersaison, Bernard Garat n’a pas manqué son retour sur scène. Avec sa nouvelle copilote, il prend une très belle quatrième place. Il précède Alain Pierrine qui remporte une nouvelle fois la petite classe. Malgré une petite erreur en fin d’étape, le pilote « Cassagne » a souvent joué avec les meilleurs. Rappelons qu’il vient rejoindre Guy Housset en tête du championnat de France.

Sébastien Urrutia voulait finir ce rallye. Avec son Fouquet, il a été prudent et a remplit son contrat en s’octroyant la 7ème place du scratch. Huitième du classement général, Bastien Morisse a repris confiance en lui. Malchanceux depuis l’an passé, le jeune pilote « Afflelou » a montré à tout le monde qu’il n’avait rien perdu de son coup de volant. Il s’adjuge la deuxième place de classe.

Très régulier, Jean-Paul Hirigoyen rentre une fois de plus dans les dix premiers. Avec son Fouquet, il précède la Mini de Terry Banyard. Après un départ timide, l’Anglais a repris un rythme soutenu avant de connaître un problème mécanique lors de la dernière spéciale.

Sylvain Knoll a fait une course prudente ce week-end. Au volant de son BSPS, il devance le jeune et talentueux Nathanaël Costil. Avec un Fouquet ancienne génération, ce dernier remporte la classe des 3L de cylindrée.

Gilbert Turon-Barrère poursuit l’apprentissage de son nouveau Fouquet. De plus en plus à l’aise, ce dernier a signé quelques temps prometteurs. Mark Bullen faisait son retour avec sa 206. Il prend une belle 14ème place et se classe second des 3L.

Vincent Poincelet clôture le top 15. Il remporte une nouvelle fois la catégorie T1A6 avec son Fouquet. Devancé en début d’épreuve, le pilote Caréco s’est craché dans les mains pour reprendre son dû. Au final, il s’impose avec plus d’une minute d’avance sur l’étonnant Hervé Bidart. Avec son Baylet qui n’est pas de première jeunesse, il a réalisé un festival avant de lâcher prise en milieu de deuxième étape. Sur la troisième marche du podium de classe, nous retrouvons le sympathique Mathias Gallaregui. Avec son Phil’s Car, il a démontré une nouvelle fois qu’il était dans le coup.

A la 30ème place, nous retrouvons la gente féminine avec Caroline Paparamborde et Carole Etchecopar qui décrochent les lauriers de la victoire dans la coupe des dames.

Dans les 4x4 de série, Philippe Estella l’emporte avec son Toyota. Une première pour cet équipage qui était enchanté de ce résultat. Frédéric Lafuente prend une belle deuxième place et devance Fabien Daigneau qui complète le podium avec sa Jeep.

Prochain rendez-vous les 25 et 26 avril à l’occasion du rallye « Terres du Gâtinais ».


Communiqué de presse FFSA

Mise à jour le Jeudi, 02 Avril 2009 14:14