Rallye Tout Terrain - Championnat de france

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Communiqué de presse FFSA: Rallye du Gâtinais

Envoyer Imprimer PDF

Laurent Fouquet a mis le paquet !

 Les courses se suivent mais ne se ressemblent pas depuis le début de l’année. Après Anicet Garicoix et Guy Housset, c’est au tour de Laurent Fouquet de s’imposer. Sur un terrain rendu très glissant par les conditions météo, l’ex-pilote du Trophée Andros s’est régalé pour s’imposer devant l’Auvergnat Daniel Favy et le Souletin Anicet Garicoix. Soulignons la première victoire de Michaël Caze en deux roues motrices et le retour gagnant de Jean-Claude Bebot dans les 4x4 de série.
Laurent Fouquet a mis le paquet !
 

Laurent Fouquet © Pierre Dupond

Comme l’an passé, c’est Vincent Foucart qui ouvre le bal avec son Rivet propulsé par le V12 BMW. Très à l’aise sur le parcours roulant et sec du prologue, le pilote d’Etampes se fait passer dans la première spéciale du samedi par un Anicet Garicoix déchainé. Dans ces conditions difficiles, Laurent Fouquet signe le scratch des troisième et quatrième chronos et s’installe en tête de l’épreuve.


Guy Housset réplique en signant le meilleur temps de l’ES5 tout en plaçant son Rivet en embuscade derrière le Fouquet AMV. Laurent Fouquet maîtrise son sujet et s’impose dans les deux spéciales suivantes. En fin de journée, Alain Pierrine se met en avant en signant le scratch de la dernière ES de la deuxième étape. Le samedi soir, Laurent Fouquet devance Terry Banyard et Guy Housset qui sont au coude à coude.

Daniel Favy semble être le mieux réveillé le dimanche matin. Il signe le premier scratch du jour. Laurent Fouquet enfonce le clou pour conserver son avance et remporte les ES 11 et 12. Un peu en retrait depuis le début de la course, Anicet Garicoix signe enfin un meilleur temps avec sa Seat. La spéciale de Pampou semble convenir au Bordelais, Laurent Fouquet, qui s’impose au terme des 8,1km de spéciale chronométrée.

Les pistes sèches un peu en fin de journée et c’est à ce moment que Guy Housset signe le scratch avec son Rivet. La dernière spéciale du rallye est remportée par Anicet Garicoix mais la victoire revient au pilote AMV, Laurent Fouquet qui a largement dominé son sujet sur cette course qui ressemblait parfois à une véritable patinoire.

Sur la seconde marche du podium nous retrouvons le tenace Daniel Favy. Au volant de sa 206, l’Auvergnat s’est craché dans les mains pour aller chercher cette place de dauphin. Il remporte la classe T1A2 et démontre une fois de plus qu’il fait partie des meilleurs pilotes de la discipline. Sur la troisième marche du podium nous retrouvons le Bidart d’Anicet Garicoix. Bien revenu en fin d’épreuve le Basque marque des points importants pour le championnat et confirme qu’il sera un sérieux client pour le titre en fin d’année.

Guy Housset échoue au pied du podium après une course rondement menée. Toujours menaçant, le pilote du Rivet n’a pas ménagé ses efforts pour tenter de rester sur le podium mais c’était sans compter sur une pénalité de 10 secondes qui lui a été infligée en fin d’épreuve. Du coup, ce dernier se retrouve à égalité parfaite avec Bernard Garat qui a réalisé une course exemplaire avec son Fouquet. La régularité du pilote de Larressore lui permet de se classer une fois de plus dans le top 5.

Etonnantes performances de Terry Banyard et de son petit 2 litres sur ce terrain rapide. Le Rivet Cyclone a dominé la concurrence pour se classer à la sixième place du général, juste devant le surprenant Emmanuel Castan. Le jeune pilote de Beauchamp est enfin revenu dans le rythme de meilleur. Un résultat encourageant qui devrait lui permettre d’aborder sereinement la prochaine manche, le rallye Jean de La Fontaine.

Bien parti, Fabrice Rivet ne s’est pas montré à son aise lorsque les conditions météos sont devenues difficiles. Il se hisse tout de même au 8ème rang avec son Rivet. Pénalisé de 2min à la suite d’un pointage en avance, Alain Pierrine échoue à la 9ème position du scratch. Une erreur qui risque de coûter chère au vice champion de France en titre. Il s’octroie tout de même la 3ème place de classe devant le véloce Fabrice Libinski. Ce dernier poursuit l’apprentissage de sa nouvelle monture qui semble lui convenir à merveille. Un pilote à suivre dans le futur…

Laurent Bartolin faisait son retour sur cette épreuve. Au volant de son Phil’s Car, il réussit à se classer 11ème et précède l’autre Phil’s Car Honda de Cyril Omnes toujours aussi spectaculaire. Pour son anniversaire, le pilote de « l’Atelier Traiteur » s’est offert la deuxième place de la catégorie T1A2. Dans cette classe, Mark Bugden a maintenu jusqu’au bout la pression sur la C4. Il complète le podium de cette catégorie.

La révélation du weekend s’appelle Alexandre Thion. Sur son Fouquet ancienne génération, ce jeune pilote participait à son premier rallye Tout Terrain. Il a réalisé une course de toute beauté agrémentée d’un 8ème temps scratch et d’une belle 14ème position au classement général. Il se permet même de devancer l’expérimenté Jean-Paul Hirigoyen qui rentre dans les 15 premiers.

Au départ de l’épreuve on se demandait bien qui pouvait battre le redoutable Vincent Poincelet en deux roues motrices. La réponse est venue au bout de quelques spéciales : la mécanique. En effet, le Fouquet était contraint à l’abandon dès la troisième spéciale. Du coup, c’est le Tomahawk de Michael Caze qui s’impose en deux roues motrices. Une première victoire qui devrait en appeler d’autres pour ce pilote très doué et ce prototype au son magique. Derrière le buggy noir et orange, nous retrouvons un autre buggy Caze, celui de Nicolas Gouin. Ce dernier remporte la classe T1A6 et précède le sympathique Frédéric Carmel qui est enfin récompensé de ses efforts. Le tiercé de la classe est complété par le Phil’s Car de Jean-Michel Seguineaud qui n’en demandait pas tant. Un podium inattendu dans la catégorie.

Jean-Claude Bebot, quant à lui, n’a rien perdu de son coup de volant. Il remporte facilement le groupe T2 au volant de sa Jeep Cherokee. Epaulé par son fidèle copilote Sébastien Thomas, le pompier professionnel a une fois de plus dominé son sujet devant Fabien Daigneau qui pointe à plus de huit minutes du vainqueur. Toujours est-il que ce dernier marque plus de points que son adversaire direct au championnat, Frédéric Lafuente, qui complète le trio des 4x4 de série.

Une fois de plus Carine Omnes remporte la coupe des dames avec sa nouvelle copilote Sandrine Friedrich. Un an après, nous pouvons dire que la belle blonde n’a rien perdu de son talent avec une belle 26ème place finale.

Prochaine épreuve, le rallye Jean de La Fontaine qui se déroulera à Soissons les 29, 30 et 31 mai 2009.

Communiqué de presse FFSA

Mise à jour le Jeudi, 30 Avril 2009 14:17