Rallye Tout Terrain - Championnat de france

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Résumé du rallye du Cantal en Chataigneraie

Envoyer Imprimer PDF

V.Poincelet - J.Rivière - Rallye du Cantal 2009 - Copyright mpvrace.free.frOn prend les même et on recommence

Après une première édition réussie, le rallye du Cantal en Chataigneraie est rentré dans le championnat de France des rallyes.
Côté parcours, la spéciale de Bramarie fait son apparition (13km) et la spéciale des Moineaux reprend la fin d'une spéciale de l'année dernière.
77 équipages ont fait le déplacement vers le Cantal avec une forte représentation des 4x4 et des 2 roues motrices.

Anicet Garicoix, Vincent Poincelet et Philippe Andrieu gagnent de nouveau...

Mercredi 17 Juin:

Vincent part en début de soirée avec l'auto et le quad. Je le rejoindrai Jeudi soir avec un avion bimoteur à hélice...

Jeudi 18 Juin:

Vincent fait les spéciales en compagnie de Pierre-Jean Renoulleau. Pas de problèmes particuliers. J'arrive vers 21h30 à Aurillac. Un petit repas en compagnie de Nicolas Dalmasse puis il faut recopier les 13km de notes de Bramarie. 17 pages plus loin, c'est l'heure de se coucher.

Vendredi 19 Juin:

C'est parti pour reconnaitre les 4 spéciales du rallye tout en faisant les notes de la spéciale de Lacapelle.
Les spéciales sont très jolies et très techniques. Malgré les nombreuses courbes, je pense que ça va rouler très vite.
Nous passons aux vérifications administratives et techniques sans problèmes.

Samedi 20 Juin:

Notre équipe est arrivée dans la nuit. Direction le Prisme pour le briefing à 7h30.Nous sortons du parc fermé à 9h12 pour une première assistance de 15min. Nous décidons de monter les michelins. Sur ce terrain plein de graviers, ce ne sera pas un mauvais choix.

ES1: Lacapelle. Nous partons prudemment avec l'impression dans l'auto de ne pas trop rouler. J'ai même l'impression que Vincent n'est pas dans le rythme. Ca glisse beaucoup et il fait de son mieux pour conserver l'auto dans la meilleure trace. A l'arrivée, nous regardons le tableau d'affichage.... et notre 4.52 est un très bon temps. Surprise de notre part. Les michelins étaient les pneus qu'il fallait pour cette ES.Michael Caze est 2nd en 2 roues motrices en 5.02. Pocheluberry est 3ème en 5.08, Nicolas Gouin en 5.11.3. Pierre Jean Renoulleau est 5ème en 5.15.7 juste devant Cosson en 5.16.9. Nous sommes rassuré. Le rallye commence bien. Moleres est sur la liste des abandons.

ES2: Bramarie. Nous avons monté les Technospeed car nous pensons qu'il vaut mieux dérouler un peu plus pour essayer d'absorber les chocs. Les 17 pages de notes me font un peu peur. Il y a très peu de repères et si je me perds, on risque de perdre pas mal de temps. La pression est forte mais une fois le décompte lancé, tout est oublié. Je me lance... Vincent roule très vite et j'envoi les notes avec un bon rythme. La dernière partie dans les bois me semble interminable. 20m Gauche, 30m Gauche pour Droite pour Gauche léger... Ca ne s'arrête pas. On réalise un très bon 8ème temps et le meilleurs temps des 2rm.Michael Caze est 2nd à 18s et Pierre Jean est 3ème à 30s. Les écarts sont très importants dans cette ES très exigeante. De plus, de nombreux équipages ont crevé. Nous aussi, mais avec le système de double chambre à air, on n'a rien senti. Nicolas Gouin est à 39s, Pocheluberry à 1min, Cosson à 1min12, Breton à 1min38 et Verrier à 2min28. Fred Carmel crève et il a des problèmes d'alternateur. Bruno Coet arrête sur problème de cardan.On passe par le parc de regroupement pour en sortir 6min après. On verra plus tard pour le repas du midi Smile Un Coca et on repart.

ES3: Lacapelle2: Nous remettons les michelins. Michael Caze tente aussi des pneus sec. On améliore de 11s. On réalise le 10ème temps et le scratch en 2rm. Michael Caze est une nouvelle fois 2nd à 18s devant Renoulleau pour 0,5s. Philippe Cosson n'est pas très loin.

ES4: Bramarie 2. La spéciale est déjà très abîmée. Beaucoup de pierres sortes de la terre et c'est un miracle de finir la spéciale avec tous les pneus. On a un très bon rythme. Une petite chaleur sur un saut dans les bois sans conséquences. On réalise le scratch en 2rm et le 7ème temps. Michael Caze n'est pas très loin, il est à 9s de nous. Quand à Renoulleau, il est 3èmeà 25s devant Gouin (46s) et Cosson (51s).

ES5: Retour en Michelins (Merci l'assistance). On améliore d'une seconde en 4.40s. Caze est à 6,2s, Pocheluberry en 4.54, Gouin, 4.57, Cosson 5.00 et Renoulleau 5.01.

ES6: Le terrain est très difficile. Ca secoue beaucoup (Cf. vidéo) et il est difficile d'éviter toutes les pierres. On fait le même temps que lors du passage précédent en 12.45s. Caze est à 30s et Pocheluberry à 45s. Gouin est 4ème devant Renoulleau, Cosson, Aubry, Breton, Carmel, Burley, Verrier, Lavigne.Nous sommes très satisfaits d'avoir terminée cette journée sans aucuns problèmes. On rentre au parc fermé en 8ème position avec 1min33 d'avance sur Caze et 3min sur Renoulleau. Fait rare, on rentre très rapidement au camping pour se reposer. La journée a été très fatigante.

Dimanche 21 Juin:

Avec l'avance acquise hier, il ne s'agit pas de faire d'erreurs. Nous sommes bien placé au classement général mais ce n'est pas notre priorité.ES7: Les MV.Poincelet - J.Rivière - Rallye du Cantal 2009 - Copyright Jean Francois Collombetoineaux: On a remis les michelins pour cette ES que est sèche et sans passage gras. On modifie les suspensions pour essayer de toucher moins le sol dans les chocs. La direction de course prend la décision d'attendre que le dernier 4x4 soit sorti de la spéciale avant de laissé partir le premier buggy. Je suis très étonné de l'état du terrain. On monte dans les pierres et c'est très cassant. On a un peu de mal à se réveiller. On a fait un tour sur une clôture déjà couchée pour Housset. On est loin du scratch de Garicoix (23,4s) mais on réalise le meilleur temps des 2rm devant Caze (3s), Renoulleau (4s) et Gouin (10s).

Nos réglages sont mauvais. On modifie de nouveau d'autres paramètres.ES8: On conserve les michelins. Ca va mieux, 9ème temps ex-aequo avec Servière à 15s de Garicoix. Caze est 2nd en 2rm à 10s et Renoulleau est à 21s. Aubry se trompe sur le routier et il pointe 4min en retard. L'auto se comporte très bien. Les réglages de suspension sont très bon. Au bout de quelques virages, on a senti que l'auto restée bien en contact avec le sol. On conserve nos réglages.

Pause repas d'une heure pour le sprint final de 4ES se suite.

ES9: On n'améliore que de 6s notre temps. On fait le scratch en 2rm pour 3s devant Caze et 8s devant Pocheluberry. Renoulleau est 4ème à 11s. Une nouvelle fois, on n'a pas réussi à tourné à l'équerre droite après le goudron....

ES10: 12ème temps et scratch en 2rm devant Damien Pocheluberry pour 12s. Il démonte ainsi qu'il comprend le fonctionnement de cette très bonne auto et qu'il faudra compter sur lui prochainement. Renoulleau est 3ème devant Caze. Cosson arrête sur bris du barreau de transmission.

ES11: Le stress monte. L'envi de terminer est grandissante. Nous décidons de remonter les Technospeed et ainsi jouer la carte de la sécurité. On se fait une frayeur dans le bas des pâtures: un face à face avec un arbre que Vincent rattrape de fort belle manière. Je nous voyais déjà dedans. Ce n'est pas le moment de faire une erreur. 12ème et scratch en 2rm.

ES12: Le stress et la tension est importante de mon côté. Vincent semble plus cool. On assure sur la fin de la spéciale. Le grip avec ces pneus n'est pas le même qu'avec les michelins et nous ne voulons pas faire d'erreurs. 14ème temps mais surtout 12ème scratch de suite en 2rm. UNe belle performance.La joie est grande dans l'auto. De plus, à l'arrivée, on apprend que l'on a conservé notre 8ème place au scratch. Michael Caze est 2ème des 2rm à 2min32, devant Renoulleau à 4min32. Suivent ensuite:
4ème: Nicolas Gouin à 5min25
5ème: Christophe Aubry: 12min22
6ème: Damien Pocheluberry: 12min24
7ème: Frédéric Carmel: 14min51
8ème: Jean Marie Verrier: 18min13
9ème: Jean François Lavigne: 19min49

A noter la performance de Damien Pocheluberry qui, sans avoir perdu 7min dans l'ES4, serait dans le haut du classement.

Ce fut un très beau rallye. Très bien organisé avec un parcours très beau mais très exigeant.

A titre de comparaison, ci-dessous l'évolutions des temps entre 2008 et 2009 sur les spéciales qui étaient identiques:

Colonne1Colonne220082009Différence
Lacapelle 11er T1A04:48,004:34,700:13,3
 1er T1A605:22,004:54,000:28,0
     
Lacapelle 21er T1A04:41,604:29,300:12,3
 1er T1A605:27,804:41,400:46,4
     
Moulin de Fageonel 11er T1A05:14,704:49,500:25,2
 1er T1A605:42,205:04,400:37,8
     
Moulin de Fageonel 21er T1A05:07,504:46,200:21,3
 1er T1A605:48,205:02,200:46,0
     
Moulin de Fageonel 31er T1A05:07,204:51,100:16,1
 1er T1A605:38,905:12,900:26,0

Rendez-vous après le rallye d'Orthez pour un résumé plus light car je ne serai pas dans le baquet à côté de Vincent. Je serai de retour pour le rallye Dunes et Marais. 

 

Mise à jour le Vendredi, 31 Juillet 2009 13:29