Rallye Tout Terrain - Championnat de france

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Cantal en Chataigneraie 2011: Résumé

Envoyer Imprimer PDF

V.Poincelet - Rallye du Cantal 2011 - Copyright RobertoPremière arrivée avec cette nouvelle auto et 5ème place pour Vincent Poincelet au 4ème rallye du Cantal 2011

Une course pour apprendre

Après les déboires des rallyes du Gâtinais et du Jean de la Fontaine, notre objectif est de rejoindre l’arrivée afin de faire un maximum de kilomètres et engranger de l’expérience. Vu les temps réalisés, nous savons que l’auto est performante. Maintenant, nous devons comprendre comment elle fonctionne sur des terrains difficiles et exigeants pour les suspensions. En effet, le rallye du Cantal est l’un des rallyes les plus exigeants du championnat. Viendront ensuite le Rallye du Gers et d’Orthez qui sont aussi très difficiles.

J’arrive à Aurillac Jeudi soir. Vincent et Elodie on passait la journée sous une pluie battante. Nous passons la soirée avec l’équipe Pierrine qui nous fait découvrir « Lamproie », un régal.


Vendredi matin, nous partons avec Vincent pour reconnaitre les 4 spéciales du week-end. Lorsque nous arrivons au terrain de motocross de Saint Mamet, nous avons la mauvaise surprise de constater que la spéciale est fermée. La veille, une personne est sortie du chemin et a cassé une clôture électrique. La clôture a été remise en place mais il resté au sol des morceaux de fer qui auraient pu blesser grièvement le bétail. Résultat, le propriétaire voit rouge et interdit le rallye de passer sur ses terres. La spéciales est réduite de 75%... Nous reconnaissons tout de même ce qui reste de la spéciale. Nous partons ensuite faire la grande spéciale du samedi « Bois de Fargues ». Cette spéciale est compliquée et à 80% dans les bois. Les suspensions seront mises à contribution. Les autos bien réglées seront faciles à conduire et les temps seront au rendez-vous.

Vendredi soir, nous passons rapidement les traditionnelles vérifications sans problème. La pluie s’invite, elle tombe à grosses goutes.

Samedi, la pluie est toujours au rendez-vous. Nous partons dans la spéciale du motocross avec des aprioris du l’intérêt de passer dans ce terrain. Après coup, nous avons beaucoup aimé. Les bosses sont très bien faites et le sol est agréable. La pluie a rendu les chemins très glissant. De plus, c’est la première fois que l’on conduit sous le gras avec cette auto et un 4rm. Nous sommes prudent et nous réalisons le 9ème temps. Costes fait le scratch devant Caze et Favy. Dans l’ES2, nous avons des difficultés pour passer les épingles. Il faut être assez brutal avec la mécanique pour tourner sur place et nous n’avons pas encore le coup. De plus, l’auto bouge beaucoup et nous ne sommes pas en confiance. Nous faisons le 10ème temps à 38s de Costes.  Retour dans le terrain de motocross. Nous passons un peu plus vite les bosses. Il y a plus de grip mais nous sommes toujours sur un faux rythme. Nous faisons le 11ème temps à 10’’8s de Favy. Nous décidons d’essayer de rouler un peu plus vite. Il ne pleut plus et nous passons mieux les épingles. Nous faisons le 6ème temps à 32’’1s de Favy. Costes perd la tête de la course suite à un problème électrique. Il peut tout de même repartir. Dans l’ES5, Caze montre que son auto est performante, il fait le scratch devant Costes et Omnes. Nous faisons le 6ème temps à 6’’5s. Dans l’ES6, Alain Pierrine se met dans un fossé dans un gauche sans appui. Un 4x4 de l’organisation doit intervenir pour le dégager, c’est la mise hors course.  Omnes tape un arbre et doit aussi abandonner. Au terme de cette journée, le constat est que nous sommes dans un rythme de sénateur mais nous prenons de l’expérience. Nous pensons avoir compris ce qui ne va pas sur les suspensions et nous essayerons de rectifier les choses dimanche. Nous sommes tout de même 5ème. Favy est en tête devant Castan, Costes et Foucart.

V.Poincelet - Rallye du Cantal 2011 - Copyright Jordan PuechDimanche matin, le soleil brille. Nous faisons le 3ème temps dans Moulins de Fageonel à 8’’6s de Favy. La bataille entre Castan et Foucart est intense pour le gain de la 2ème place. Dans l’ES8, Trémouille, Urrutia fait le scratch devant Foucart, Costes, Favy et nous. A l’assistance, nous décidons de modifier les réglages de suspensions. Dans l’ES9, les leaders montent les pneus secs sauf Favy qui possède une avance confortable et nous qui ne pouvons pas revenir à la régulière sur Castan, Foucart et Costes.  Nous faisons le 6ème temps mais l’auto est plus facile à piloter. Nous corrigeons de nouveau nos réglages pour la suivante. Nous faisons le 3ème temps à 6’’8s de Castan. Nous sommes satisfaits du comportement de l’auto et nous n’avons pas l’impression d’attaquer plus. Dans l’ultime spéciale, nous assurons. Nous sommes très satisfaits de cette 5ème place finale. Nous avons eu que des crevaisons lentes qui ne nous ont pas handicapées. Nous savons que nous devons travailler sur les suspensions, mais nous nous en doutions.
Favy remporte le rallye et prend la tête du championnat. Dans la bataille pour la 2nde place Castan doit s’incliner face à Foucart. Costes termine 4ème. Larroquet remporte le trophée 2rm et prend la 6ème place. La séance d’essai avec Öhlins s’est avérée très profitable, bravo.
 

Mise à jour le Lundi, 22 Août 2011 14:01